Les essentiels du genre | Deux jours d’ateliers à la carte

pricetag icon

25,00

group icon

50 places disponibles.

pin icon
Rue de la Sablonnière 30
Bruxelles
calendar icon
16/03 17/03
>
09:00 16:00
Photo © Lucie Appart pour Le Monde selon les femmes

Le Monde selon les femmes vous invite à deux journées de formation et de découverte. Partez à la rencontre des Essentiels du genre au Nord et au Sud, en présence de nos partenaires du Sénégal, République Démocratique du Congo, etc.

Modalités pratiques

  • 15€ pour 1 jour et 25€ pour 2 jours (avec lunch et apéro compris)
  • Pour vous inscrire à une seule journée, cliquez ici
  • Vers le début du mois de mars, vous recevrez un email pour vous inscrire aux modules spécifiques qui vous intéressent

Programme complet (journée au choix)

Lundi 16 mars

9h – 12h30

  • Genre, concepts de base
  • L’apprentissage du genre (éducation non sexiste et égalitaire)

13h30 – 16h

  • Ecoféminisme – Développement durable
  • Bonnes pratiques de genre dans les ONG et les associations

16h – 18h

  • Apéro et foire aux outils pédagogiques

Dès 19h

  • Apéro féministe

De 19h à 21h30

  •  Actrices de nos droits ! Stratégies de plaidoyer pour faire avancer les droits des femmes

Mardi 17 mars

9 h – 12h30

  • Genre et masculinités
  • Violences de genre en contexte migratoire

13h30 – 16 h

  • Genre et empowerment
  • Genre et communication

Plus d'articles

20/02 > 20/02

K’Fem | Tango, genre et mouvement

Faiseuses de changement : en route vers l’égalité !

16/03 > 16/03

Rencontre féministe : actrices de nos droits !

16/03 > 17/03

Les essentiels du genre | Deux jours d’ateliers à la carte

16/03 > 17/03

Les essentiels du genre | Un jour d’ateliers à la carte

La place des femmes dans le slam

Nous demandons la tenue des Assises des droits des femmes dans tous les parlements

10/01 > 10/01

Conférence vestibulée sur l’écoféminisme avec Claudine Drion

Parce que le choix de la jeunesse compte

Quand le réseau fait la force : l’Union des femmes paysannes congolaises

Savez-vous planter des choux, à la mode de Diouroup ?

Quand la préservation de l’environnement passe aussi par l’égalité dans les ménages